Serveur RP Français Project Zomboid - Build 38.22 - Inscriptions OUVERTES
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Survivre aux chiotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Survivre aux chiotes   Mar 23 Mai - 19:12

Je remet mon histoire RP que j'avais mis sur l'autre site. Ca ne changera pas, pour l'instant ^^



Pourquoi ce monde est - il aussi seul que moi ? Pourquoi mon désir de solitude n'a d'égal que le paradoxe de combler un besoin affectif d'aller vers les autres... si c'est pour au final s'apercevoir que l'on n'aime pas être avec les autres, justement ?

Ce genre de questions existentielles n'avaient déjà pas de sens pour moi lorsque ce monde était encore " normal ", si je puis dire. Elles en ont encore moins pour moi maintenant que les morts sont revenus de l'enfer...

Revenus de l'enfer * rire *. Voilà que je parle comme un de ces bigots fanatiques qui proclamaient à qui veux l'entendre que la fin du monde approchait. Ironie du sort : Ces connards ne ce sont pas trompé, pour une fois. The dead walks ! Les morts marchent !

Me voilà sur les routes, maintenant. A écrire, sillonnant les paysages de silences, de morts, de chaos... Tout ce que je sais des zombies, c'est ce que j'ai vu dans les films ou sur le net. Lus dans les livres et les B.D. Un bon coup de batte ou de couteau suffit pour en tuer quelques - uns. Mais la horde, ça, c'est vraiment le truc le plus dingue. Autant dans les films que dans cette nouvelle réalité.

Y a pas moyen d'échapper à la horde. Si elle t'as vu, t'es foutu. Ca me fait penser qu'il faudrai que je m'écrive quelque part certaines règles de survie. On va commencer par la base :

1) Règle n°1, ne pas jouer les héros. Etre aussi discret que possible.
2) Règle n°2, trouver un putain de sac. Un GRAND sac. Vu le bordel que je devrai prendre pour survivre, c'est pas du luxe.
3) Règle n°3, trouver une arme de corps - à - corps. N'importe quoi ferai l'affaire. Sauf les ustensiles de cuisine. Ca marchent dans les films, pas dans la vrai vie. Ca me rappelle l'autre mamie, l'autre jour... Pauvre poile. A part les couteau de cuisine, les gros, pour la viande. Ca rentre plutôt bien dans les crânes mous. Idéal pour les avoir un par un. N.B : Trouver un bon couteau de chasse ou un de ceux de l'armée.
4) Règle n°4, trouver un marteau, des clous, une scie, une hache. Avec ça, je barricade n'importe quoi. N.B : Les portes intérieures, c'est de la daube, maintenant. C'est un vrai pièges à cons. Tiens, les chiotes, par exemple. Franchement, je me sens plus en sécurité en allant chier avec une batte clouté et pas de porte pour étouffer le bruit, ni bloquer ma vision, plutôt que de fermer la porte et éviter qu'on voit mon trou du cul expulser un bronze par pudeur. Vous imaginez la scène ? T'es en train de chier, t'entends un de ces foutus macabés. Technique véridique : tu laisses une de tes jambes en dehors de ton falzar et tu laisses une arme à proximité de ta main. Le mordeur arrive, tu te lèves, boom, un coup de pied, il valdingue. T'as plus qu'à lui fracasser la tronche. Oui, tu t'es pas torché juste avant parce que tu lisais le journal. Oui, t'as l'air d'un con avec l'engin à l'air, ton froc baissé et ta batte en sang. Mais au moins, sans la porte, tu l'as vu venir, l'enfoiré. Et personne a eu du rabe de merguez, pour l'instant.
5) Règle n°5, choper du pharmaceutique. Tout ce que tu peux. T'en auras jamais assez, dans ce monde de crevards. Jamais...
6) Règle n°6, complément avec la règle n°4. Si y a des rideaux, faut les fermer. On ne dirait pas, mais ils sont vicelards, des fois... Une fouille de maison, un mort qui passe, boom, grillé. Il pète une fenêtre, ramènes ses potes et c'est bar mitzvah. Par contre, les fenêtres du bas, vu que je les barricade, les zombies voit que dalle. Moi non plus, d'ailleurs...

* coup de feu et bruits de zombies qui tapent de partout *

7) Règle n°7, éviter de tirer dans la tête d'un zombie par réflexe quand il te surprend en train de chier... N.B : Trouver un silencieux d'urgence, si je suis encore vivant.


Dernière édition par Calthogane le Ven 9 Juin - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Plus que mes 2 seins   Lun 29 Mai - 3:29

Il m'est arrivé un truc pas croyable... Vous le croirez jamais. Une femme. Une survivante. Une médecin. LA PIRE HUMILIATION DE MA VIE ! *grosses larmes à cette image* C'est un bled paumé, Rosewood ! Qui aurait crû qu'il y avait encore quelqu'un de vivant ?! Je suis tombé sur une grosse baraque. Genre le truc de riche, quoi. Le coup du siècle dans ce nouveau monde pourri.

Y avait plein de truc. De la bouffe, de l'alcool, des armes à plus savoir quoi en foutre... et je suis tombé sur la meilleure collection de culotte et de soutif que j'ai vu jusque - là... C'ETAIT LE PARADIS ! Dans les autres, y avait juste des culottes de grand - mère et des ballon dirigeable en guise de soutien - gorge.... dégueux. Mais cette armoire, ces tiroirs, quel trésor ! Et quel parfum ! Ca sentait si bon, le parfum de la vie, de la jeunesse, LE PARFUM D'UNE FEMME !

Et c'est précisément à ce moment - là qu'il a fallu qu'elle revienne. J'ai dû la rater de peu avec ce masque de hockey à la con, je ne l'ai pas vu du tout sur le chemin. J'ai pourtant regarder partout ! A part 3 ou 4 mordeurs, il n'y avait personne... c'était ma chance.

Elle m'a lancé un : " MAIS QU'EST - CE QUE T'ES EN TRAIN DE FOUTRE CHEZ MOI ? " Et moi, comme un idiot, j'étais incapable de bouger, une culotte sous le nez, une batte sanglante ( avec lame de scie ) et j'étais habillé comme jason Voorhees. Imaginez la scène. Qu'est - ce que je pouvez dire à part : " Ce n'est pas du tout ce que vous croyez ! ".

DANS LE GENRE CREDIBLE, CA NE POUVAIT ETRE PIRE !!! Heureusement pour moi, je n'était pas du tout crédible en psychopathe, dans cette situation. Quelle idée débile, j'ai eu. Je me suis habillé comme ça pour paraître effrayant, mais comme elle m'a dit en rigolant : " Jason est censé faire peur aux filles, mais c'est la fille qui fait peur à Jason ". Et encore, si ce n'était que ça... * imaginez un dessin caricaturé *

Elle m'a fait passer un examen médical. J'ai pris sur moi et je me suis désapé. Complètement à poil, sans honte. C'était le plus direct pour gagner sa confiance. Après, c'est un médecin. Elle a vu d'autre. Et pendant qu'elle m'auscultait, il a fallu que je plonge mon regard dans ses sein, bien sûr ! ET IL A FALLU QU'IL SE REVEILLE PILE A CE MOMENT - LA !! ( Kami - sama, pour quoi es - tu si cruel !? ) *trace de larmes* Limite s'il ne s'est pas levé en disant : " Bonjour, ravi de vous connaitre. C'est quoi ton petit nom ? ".

Finalement, tout s'est bien passé. Yokata... Elle m'a aidé a m'installer dans une maison voisine. Je voulais vivre avec elle, mais c'était idiot de demander ça. Elle n'a pas totalement confiance en moi et je la comprends.... Pourtant, c'était ma seule chance de survie. Ce monde m'a rattrapé... je ne suis pas fais pour vivre avec des zombies en guise de voisins ! C'est pas comme dans les films. Ca n'a rien à voir... En revanche j'ai dû lui mentir sur

Génial, il n' y a plus de courant, maintenant...

Règle n°7 : Ne jamais renifler la culotte d'une femme médecin armée d'un flingue. Encore moins déguisé en Jason Voorhees...
Règle n°8 :J'aurai dû penser à récupérer un générateur avant que le courant ne saute dans la ville. KSOO...
Revenir en haut Aller en bas
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Re: Survivre aux chiotes   Jeu 8 Juin - 23:13

*soupir* Que d'émotion... KITSUNE - CHAAAN ! <3<3<3 Son parfum... son parfum... elle est si merveilleuse, si fantastique ! Cependant... je m'étais juré que plus jamais... plus jamais... *soupir* Je suis stupide. L'autre jour, je suis allé raider la caserne des pompiers. Ca n'a pas été sans mal, mais rien d'insurmontable. Je suis passé par une des fenêtres. L'intérieur, quasi vide, juste un mordeur. Slash ! Machette, backstab. J'y arrive de mieux en mieux, à me faufiler derrière eux. Bref, y avait une réserve... c'était bourré de médocs et autres trucs... une vrai mine d'or. Et c'est là que je l'ai vu : Une trousse de médecin ! Non mais la taille de la valoche, je pouvais mettre 2 armoires de médicaments, de bandages et de tout ce qui me tombais sous la main là - dedans ! Ni une ni deux, j'ai bourré tout ce que je pouvais à l'intérieur.

J'ai aussi trouvé des médocs bizarres, des trucs que j'avais jamais vu, écrit en russe. D'après Kitsune, c'est un genre médicament rare, peut - être un truc expérimentale... ou alors c'est juste une nouvelle drogue qui était à la mode avant que tout parte en couille. Mais je la vois mal en junkie, personnellement. Ca faisait un moment que je ne l'avais pas vu. Il faut dire que j'ai pas mal raidé, ces temps - ci.

Je suis rentré à ma planque et c'est là que j'ai entendu l'appel radio. Kitsune - chan... elle s'inquiétait de mon déménagement soudain. C'est vrai que j'ai eu quelques " visiteurs " impromptus. Il a fallu que je me défende ; ils ont ruinés la baraque. Elles a débarqué peu après. J'avais prévu une petite surprise pour elle. On a papoté un peu, elle voulait raider la station essence. Avant de partir, je lui ai demandé :

- Au fait, à propos d'essence. Pour 2 jerricanes, j'ai eu des cookies, pour des médocs bizarres russes, j'ai eu un bisous sur la joue. Donc, à quoi est - ce que j'ai droit avec ça ?

Je suis allez dans la piaule et j'ai ramené la grosse trousse de médecin et les autres médocs bizarres trouvé à la caserne. Elle a crié :

- OH MON DIEU !

Et elle s'est jetée à mon cou ! Comme ça ! Il s'est passé environ 10 sec qui m'ont parues une éternité. Je ne savais pas quoi faire. J'étais tout rouge, un début d'érection, son odeur m'a fait tourner la tête. Je voulais la serrer contre moi. Je voulais... j'ai eu envie de l'embrasser. Une réaction dû à l'excitation, bien sûr. Mais maintenant que j'y repense... c'était si agréable... contre moi...

Par la suite, on est allé raider 2 ou 3 bâtiments. On s'est fait plaisir, mais je suis personnellement resté sur ma faim. Ce n'est plus de raids, ni de massacre de zombie dont je me préoccupe. Elle m'obsède jour et nuit. Je ne mange déjà pas beaucoup de base, mais maintenant, j'ai super faim ! Des fois carrément pas. Mon sommeil est perturbé, je ne dors presque pas certaines nuits ! J'ai comme un poids dans la poitrine ! J'ai l'estomac noué ! Je...

Je crois que... je suis tombé amoureux d'elle...

Règle N°9 : ............... je n'ai pas la moindre idée de ce que je dois faire dans cette situation...



Dernière édition par Calthogane le Mer 5 Juil - 0:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Re: Survivre aux chiotes   Mer 21 Juin - 18:41





Putain, c'est la merde ! C'EST VRAIMENT LA GROSSE MERDE !!! Ils ont débarqué de nulle part ! La horde est arrivée d'un coup. Tout est détruit. Chaque maison que je croise est envahit de mordeurs... Mon chien a succombé à la panique... Ruddy, merde... où est - ce que t'es passé, mon chien ?

Bordel de merde, j'ai encore failli me faire bouffer. Cette pute m'a griffé ! Pas de symptôme de contamination. Yokatta...

Mes pires craintes étaient fondées... Je suis allé chez elle... des mordeurs par dizaines. Des dizaines et des dizaines... Je suis couvert de sang, j'ai cherché dans les cadavres, aucune traces d'elle... Mais où es - tu ? Kami - sama, faites qu'elle soit encore en vie ! J'ai encore tant de chose à te dire, tant de choses à te raconter... ne me laisses pas seuls ici ! JE NE VEUX PLUS JAMAIS ETRE SEUL DANS CE CAUCHEMARD !!! Je les tuerai jusqu'au dernier, s'il le faut, mais je te retrouverai ! Je te chercherai dans toute la région, mon amour, je veux te dire ces mots !

Je jure sur ma vie et mon amour pour elle que je n'aurai de répit qu'une fois ma bien - aimée retrouvée. J'espère pour les mordeurs qu'ils n'ont plus du tout de conscience... Si jamais ils l'ont retrouvé avant moi et que je la trouvais... comme eux... Je n'ose imaginer ce que ma hache serait humainement capable de faire...

Je ne laisserai pas ce virus t'avoir. Jamais ça n'arrivera, pas tant que je serai en vie !



Règle n°10 : Laisser mourir la femme que tu aimes du virus, tu ne feras point ! J'EN FAIS LE SERMENT !

Revenir en haut Aller en bas
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Re: Survivre aux chiotes   Mer 5 Juil - 1:01

Ca fait 2 mois que je te cherche... 2 mois que je décime la région... Je suis allé dans la grande ville, Muldraugh. March ridge, juste avant. J'ai fouillé partout. Ces zombies me rendent fous ! A chaque que je tue une femme, je crois te tuer ! Je n'en peux plus... Je ne sais pas où tu es, je n'arrive pas à te trouver. Aucun signe de toi nulle part.....................................

Peut - être qu'à Bedfords...

Merde, ça fait chier ! Je me suis blessé en échappant à la horde. Ca saigne beaucoup. Ca fait un putain de mal de chien ! J'ai dû me suturer à vif. Ces putains d'anti - douleur à la mords - moi le noeud ne marchent pas !! Pourquoi ?!

Pourquoi... pourquoi toi... Pourquoi il a fallu que ça t'arrive aussi ? *traces de larmes*

Je l'ai retrouvée... je n'ai pas pu l'achever... Elle est dans la chambre. Elle me sent... *traces de larmes* KITSUNE................................ *grande ligne de travers et traces de larmes*

Revenir en haut Aller en bas
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Re: Survivre aux chiotes   Jeu 13 Juil - 20:05

J'ai mal. Ma suture me démange. Ca fait combien de temps que j'étais comme ça, déjà ? Ah oui, 2 semaines. D'après ce qu'elle m'a dit... " Elle ". Kitsune. Ma Kitsune ! Je n'arrive pas à croire ce qu'elle soit... Comment cette fille fait pour... Elle est vraiment incroyable ! Je veux dire, elle m'a retrouvé dans la rue il y a 2 semaines complètement délirant avec une hache à la main.

Apparemment, il n'y avait qu'une quinzaine ou une vingtaine de mordeurs à mes trousses. J'ai découpé la moitié, elle a fait le reste. Mais j'ai continué de frapper dans le vide... combien de mordeurs je voyais au juste ? Une horde, peut - être...

Elle a dû me plaquer au sol. D'après ses dires, je la croyais morte. J'ai des images qui me reviennent, parfois. J'ai l'impression que je veux oublier un truc moche... Je fais des cauchemars... Je la vois mourir. Mon subconscient ne fait la plus la différence entre mes souvenirs et les hallucinations. En tout cas, elle est bien réelle, là. Elle est épuisée, je suis juste à côté d'elle. Elle dort. Elle est tellement belle !



J'écris doucement pour ne pas la réveiller. Mais à mon avis, vu comme elle est, je pourrai passer l'aspi que ça ne la dérangerai même pas XD *Regarde Kitsune dormir* Elle est vraiment belle !

Ma belle au bois dormant. *Dessin de Caltho l'embrassant dans son sommeil*



*Se retient de rire* N'y pense même pas ! Si je l'embrasse comme ça, y a 2 solutions. Soit, elle se réveille genre le 5ème élément et elle planque un flingue sous l'oreiller... soit... *imagine le pire*



C'est ça... sa chambre doit être piégée, vu les trucs qu'elle a fait avec les 2 maisons T-T


Dernière édition par Calthogane le Lun 17 Juil - 1:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Calthogane

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 30

MessageSujet: Re: Survivre aux chiotes   Jeu 13 Juil - 21:59

Mais bon, je crois que le pire truc qui puisse vraiment arriver, c'est comment vont réagir d'autres personne en me voyant dans cet état... Il va falloir trouver quelque chose. En plus, je supporte plus la lumière si elle m'éblouit. Un simple reflet me crame les yeux...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Survivre aux chiotes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Survivre aux chiotes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide de survie en territoire zombie
» Vos textes préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kitsune RP :: Zone Role Play-
Sauter vers: