Serveur RP Français Project Zomboid - Build 37.14 - Inscriptions OUVERTES
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les faibles restent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aeronephenix4272

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 17
Localisation : Cher moi, pourquoi ? TU ME STALK ???

MessageSujet: Les faibles restent   Jeu 1 Juin - 0:00

(C'est mon ancien perso, j'ai pratiquement rien modifié, c'est également le message le moins 'élaboré" de mes storylines pour mes personnages RP, me jugez pas trop sur Bethanie, mais plus sur le personnage de Jackie Jaye, des bisous)

*La femme à l'écran à l'air exténuée, on dirait qu'elle vient de pleurer*

Bon on dirait que la caméra fonctionne, mon nom est Bethanie Marsh, j'ai 23 ans, j'étais étudiante à la fac de médecine à Phoenix, j'allai devenir chirurgienne, ma famille était si heureuse à cette idée ... Mon copain m'avait même demandé en mariage quelques jour avant les ... Bref, tout allait bien, tout aurait pu bien se passer et puis on a commencé à entendre les premiers avertissements à la radio, le gouvernement allait boucler toute la zone de Knox. Toute ma famille vivait à West Point, mes parents étaient d'ailleurs les propriétaires du Pharmahug du centre ville, ça expliquerai peut être leur envie que je travaille dans la médecine ... Bref, avec Jake (mon copain) on était passé à la maison pour les chercher eux et ma petite soeur, on voulait aller à la zone d'extraction la plus proche. On avait réussi en plus, nous allions sortir de la zone ! Il fallait seulement passer la nuit dans le camp de réfugier à 500 mètre de la zone d'extraction. Les morts ils ... Ils sont arrivés et on attaqués le camp, mes parents, ils n'ont pas survécu, je crois que ma soeur, Jake et moi étions les seuls rescapés de l'attaque. Nous savions que les soldats n'avait aucune intention de nous sauver, Jake avait récupéré une radio militaire au camp, les ordres était de boucler la zone à tout pris, des cas de l'épidémie était déclarés au Royaume-Uni et en Afrique. Nous assistions à la fin des temps, ensuite nous ... Oh Mon dieu ! JAKE !

*La femme lâche brusquement la caméra, on entend un cri puis un coup de feu, puis c'est le silence, quelque minute plus tard la femme reprend la caméra, elle pleure*



Désolée c'est Jake il ... Il c'était fait mordre, il m'avait dis qu'il voulait se reposer et ...*la femme essaye de reprendre son calme*, enfin, ma soeur est morte quelque jour après l'attaque du camp, elle n'avait que 12 ans. Avec Jake on a beaucoup errés à Muldraugh et puis on est retourné à West Point, c'est en fouillant le Spiffo's qu'il s'est fait ... Mon dieu, Mon dieu ! *la femme se met à rire en prenant sa tête dans ses mains*

JAKE ! JAKE AURAIT DU SURVIVRE ! C'était lui qui savait tous faire ! Il vivait pour ce monde ! C'était un vrai survivant lui ! Moi je ne suis qu'un boulet ! A quoi bon savoir soigner des gens quand on ne sais pas ouvrir une boite de conserve ?! Je vais vous dire une chose, pendant que les survivants, les gens forts se battront entre eux et s'entretueront, il ne restera que nous, les faibles ! EH OUI ! C'est nous qui avons hérité du monde ! HAHAHAHA *on entend des grognements qui approchent, la femme arrête de rire, pose la caméra et cours, on entend des coups de feu*

Bethanie est une bonne personne dans le fond, cependant en vue de ce qu'elle a traversé elle est rentré dans une profonde dépression, ne vous fiez pas à l'impression de folle hystérique qu'elle peut donner au premier abord, car si vous arrivé à la raisonné, vous pourriez en faire une bonne alliée


Dernière édition par Aeronephenix4272 le Dim 30 Juil - 5:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aeronephenix4272

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 17
Localisation : Cher moi, pourquoi ? TU ME STALK ???

MessageSujet: Re: Les faibles restent   Dim 25 Juin - 20:09


Bonjour, mon nom est Jackie Jaye, vous avez peut-être déja entendu parler de moi, j'étais l'opératrice de la Kentucky Radio avant que ... Tous cela n'arrive. Que dire ... Je suis douée en électronique et j'ai un talent certain pour manipuler les radios, j'ai également mon brevet de secouriste si ça vous intéresse et ... Bon sang on s'en fout, je pourrais vous dire que j'ai 25 ans, que je n'ai plus de famille... Mais vous vous en fichez, vous voulez seulement savoir si je vous serais utiles n'est ce pas ? Et bien voici mon histoire.


Jour 10 avant la brèche: A ce moment là, le monde n'était pas encore partit en vrille, j'avais une vie normal, un travail normal, une famille normal ... Je ne l'admettais pas mais je m'ennuyais, j'essayais de toujours paraître pleine de joie derrière ma radio, mes auditeurs comptaient sur moi. Pourtant je les ai trahis... Bref on ne parlait pas encore de cette ... Maladie à l'époque, tout est arrivé tellement vite. Ça a commencé avec "l'incident de Knox", c'est que les médias répétaient, ce que JE répétais, mais c'était faux et nous le savions, c'était bien plus grave, c'était le début d'une pandémie généralisé.

Jour 7 avant la brèche: Avec mon équipe je me suis rendu sur la bordure de la frontière qui avait été établi par l'armée. En effet le gouvernement avais fait boucler toute la zone, cela représentait une dizaine de ville ! Westpoint, Muldraugh, Rosewood, même Bedford ! Tous ces gens étaient piégés à l'intérieur, ils le savaient, il savaient qu'ils étaient pris au piège mais pas pourquoi ! C'est à partir de la que j'ai vu le vrai visage du gouvernement, les militaires ne me laissaient pas dire ce que je voulais, on m'obligeais à rassurer la population, à taire les faits. C'était de la censure.

Entre temps je faisais mes émissions radios, elles peuvent surement être encore écoutés sur la Kentucky Radio, on voyait que la situation empirait, que les politiques restaient muet.

Jour 3 avant la brèche: J'ai ... J'ai résister, je me suis enfermé dans la salle de diffusion, je me suis barricadé avec tous ce que je pouvais, j'entendais les soldats qui me menaçait derrière la porte. Plus rien ni personne ne pourra m'empêcher de prévenir ce qu'il se passe vraiment. J'espèrais qu'il ne serait pas trop tard. Dans la journée j'ai entendu une énorme détonation, les militaires ont fait sauté le pont, le seul moyen de sortir de la zone. Mon dieu ces gens tombaient, brulaient, et se faisaient ... dévorer sous leurs yeux, et il ne faisaient rien !

Jour ... Jour 1 avant la brèche ... : J'avais attrapé la maladie, et pourtant je n'avais pas approchés ses choses à moins de 10 mètres, les militaires se sont enfuis, il ne reste que des cadavres et des ruines sur la bordure. Si j'avais eu plus de courage ... j'aurais mis fin à mes jour, ce n'est pas comme si les armes à feu manquaient ici mais ... J'ai attendu la mort, et j'esperais avoir réussi à prévenir le plus de monde possible, leur dire de partir loin très loin ... Lors de ma dernière diffusion, j'expliquais que des cas de la maladie avait été constatés en Angleterre et en Afrique.

MAINTENANT: J'ai survécu, je ne sais pas comment, mais la maladie est partie. J'ai entendu une femme à la radio, son nom était Bethanie Marsh, elle disait qu'elle vivait dans une ferme à West Point avec un ami. C'était le premier contact humain que j'ai eu depuis des semaines à rester enfermé avec mon poste radio. Ma décision était prise, si le reste du monde devait succomber à ces créatures des enfers, alors ceux qui on survécu dans la zone, sont les plus aptes à m'aider. Bethanie Marsh, qui que vous soyez j'arrive !

Quelques jour plus tard, après être arrivé à la ferme, Jackie découvra le corps inerte d'une jeune femme rousse, se faisant déchiqueter les entrailles par un morts récent, en lisant le journal de la jeune femme, elle découvrit qu'il s'agissait belle et bien de Bethanie et de son ami, Olaf
Revenir en haut Aller en bas
Aeronephenix4272

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 17
Localisation : Cher moi, pourquoi ? TU ME STALK ???

MessageSujet: Re: Les faibles restent   Jeu 13 Juil - 2:41

(N'hésitez pas à replay quand la musique est fini, sinon la lecture est vite d'un ennui mortel,
la musique aide à atténuer cet effet  Razz )

Il s'agit d'un message diffusé sur la fréquence radio 90MHz


C'est moi, Jackie, enfin ce qu'il en reste. *soupir* Je ... Non ce n'est plus moi, je ne vaut pas plus que les morts désormais, je ne suis plus qu'une coquille vide à présent. Je l'étais même avant tout ça, je ne me rendait pas compte de la chance que j'avais, une famille, la célébrité, l'argent, la reconnaissance...Mais non, j'ai été faible. J'ai trahis les gens qui comptait sur moi. Mes principaux auditeurs étaient des adolescents *rigole*, je me souviens des sondages sur ma radio, vous savez ces graphiques en bâtons... Plus de 62% de mon audimat venait d'un public entre 13 et 18 ans. Chaque jour qui passe je pense à eux, à comment je leur ai menti lors de la fin du monde, à comment je les ais condamnés en leur vendant des mensonges ... Je sais que c'est l'armée qui me disait quoi dire mais, les médias étaient censé aider les gens à la base non ? ... J'avais le choix, le choix de résister ou de laisser ces gamins croire à un rêve. J'ai tué ces gamins, je suis autant responsable de leur décès que ces FOUTUS CADAVRES *pleure*. RIEN DE TOUT CELA N'A DE SENS...

Je suis un monstre, j'ai tué ... Un nombre incalculable de morts, j'ai ... Je suis seule, à la base de Bethanie Marsh, j'ai rencontré quelqu'un, ensemble nous avons construit quelque chose, un lieu dans lequel nous pourrions accueillir du monde, j'avais de l'espoir, rebâtir une civilisation ! Ou quelque chose du genre ... Je rêvais. Cet homme s’appelait Bjorn, il était le frère d'Olaf, l'ami de Beth. Enfin il s’appelait, un jour j'ai retrouvé une lettre m'étant destinée, il me disait qu'il n'y avait plus rien pour lui ici, à West Point. Il est parti à Rosewood pour trouver une meilleur vie. Si seulement il savait ... Si seulement il savait qu'il était la seul chose qui me retenait de perdre mon humanité ... Maintenant je suis seule, entouré de murs, entourée de ressources bien trop nombreuse pour moi seule. Et encore maintenant, je ne me rend pas compte de la chance que j'ai. J'ai même entrepris un expédition à Bedford Falls pour rencontrer désespérément un autre survivant, cette femme Kitsune, elle a été très gentille avec moi mais ... Je ne ferais que la décevoir elle aussi, comme j'ai déçu Bjorn, je suis donc retourné à West Point, une fois de plus.  

Hier je suis sortie chercher des .. Et bien, des "trucs de filles" et je suis tomber sur la maison de Bethanie, enfin ce qu'il en restait, les fenêtres gisaient en éclat sur le sol, la porte était explosée ...
Je déambulais comme une morte vivante dans les vestiges de son existence, réduite en poussière ...



Enfin j'arrivait dans sa chambre, on dirait qu'elle la partageait avec une petite fille, surement sa sœur à en croire les ... *pleure*
les photos ... Cette fille *en parlant de la soeur de Beth*. Je me souvient d'elle, elle avait été invité sur mon plateau, deux mois avant l'épidémie. Elle devait parlé d'un attentat qui avait eu lieu dans son école primaire ... Foutu terroristes ... J'espère au moins que cette épidémie les a tous ... J'ai tué cette gamine, j'ai tué la famille de Beth. Si je les avaient prévenu avant, peut être auraient-ils pu sortir de la zone ? Rien que ça, des suppositions, et personne pour me répondre. Je suis seule, JE SUIS SEULE *pleure*. Je n'ai jamais vu Beth, enfin pas vivante en tous cas et pourtant ... En lisant son journal, en regardant ces photos je ... Je me sens plus proche d'elle que n'importe qui d'autre, j'ai d'ailleurs récuperée l'une de ces vestes ... En sortant de la maison je vis un pick up abandonné, en regardant dedans j'aperçut l'une des poupées de la fillette. Je m'assis à l'arrière et priais pour que Beth me pardonne ou qu'elle soit ...


Et elle était là, clair comme de l'eau de roche, je ne sait pas pourquoi ni comment mais elle était là, elle me souriait tandis que je sanglotait sur son épaule ... Je ne sais pas ce qu'il m'est arrivé ce jour là mais ... J'ai soudain eu envie de vivre, depuis bien longtemps j'avais perdu gout à mon existence, et pendant un bref instant, je me rendis compte que ... Non c'est idiot, ce monde est vide, aussi vide que mon coeur, aussi vide que l'humanité qu'il me reste, lorsque j'en aurais la force, je me tirerais une balle dans la tête, en attendant ... J'ai une caisse rempli d'alcool à la maison. Peut être qu'il s'agira de ma dernière entrée, à vous de voir si vous me laissez mourir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Aeronephenix4272

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 17
Localisation : Cher moi, pourquoi ? TU ME STALK ???

MessageSujet: Re: Les faibles restent   Dim 30 Juil - 5:12


On entend Jackie Jaye qui s'adresse en direct sur la fréquence 90Mhz, il y'a un son de pluie en fond.

C'est encore moi, Jackie, toujours là .*rigole* Je vous ai laissé sur une note très lugubre et je m'en excuses chers ... chers auditeurs. Il s'est passé beaucoup de choses depuis ma dernière diffusion. J'allais en finir, j'étais enfin prête. J'avais braqué mon arme sur ma tempe, m'étais allongée dans mon lit et fermé les yeux. Et puis je l'ai entendu, ce coup de feu venant de dehors. Il y'avait quelqu'un me disais-je, quelqu'un tout proche. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour me retrouver dehors à chercher sans relâche cette personne. Et c'est alors que je l'ai vu, cet endroit, si proche de cher moi et pourtant si dissimuler ...
RiverCity.



Une communauté qui s'étendait à perte de vue dans les ruines de l'ancien monde, pendant tout ce temps j'explorais la mauvaise partie de la ville, j'avais manqué toute ces personnes vivant si proche de cher moi. Les gardes de la ville me laissèrent entrer, je fut d'abord accueillie par de large terre en voie de cultivation, ces survivants qui travaillaient la terre étaient tous très accueillant, je n'en revenait pas,
cet endroit était la définition même de mes rêves ... Et puis on m'emmena dans une maison, la maison de leur maire Jésus Slanders, c'est ainsi que je l'ai rencontré, lui et plusieurs de ces fidèles accolytes, Gecko, Sam et Lenn. J'ai participé sans relâche au dévellopement de RiverCity, j'ai été élu "conseillère général" au conseil de la ville, j'assiste le maire et ces con-citoyens de mon mieux,
et j'ai emmenagé dans une merveilleuse maison en ville. Actuellement je vous parle de mon nouveau cher moi où on a installé notre station radio. Pour l'instant tout va bien, nous combattons les morts ensemble et leur résistons. Nous n'avons pas encore eu de problèmes avec d'autre survivants et nous améliorons notre ville de jour en jour. J'espère sincèrement que nous allons réussir à garder cet endroit tels qu'il est ... Un phare dans les ténèbres.


(Image de Jackie ayant trouvé une pièce manquante à un générateur de la ville)
Revenir en haut Aller en bas
Aeronephenix4272

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 17
Localisation : Cher moi, pourquoi ? TU ME STALK ???

MessageSujet: Re: Les faibles restent   Ven 4 Aoû - 23:24


Il était temps chers auditeurs, la voici, ma dernière entrée.


(Photo d'un enclos en flamme de RiverCity avant sa destruction)

*Jackie parle calmement à la radio, on peut entendre des gens paniquer à l'extérieur, et des coups sur les fenêtres autour de Jackie*

Nous y voilà, ce qui arrive toujours est en train d'arriver, cette sensation qui persiste. Vous savez avec le temps, l'espoir est une denrée rare et elle s'amenuise de jour en jour. Nous avions tous espoir ici à RiverCity. Mais les morts nous ramène à la vérité, le feu nous ramène à la vérité, et ce n'est qu'une question de temps avant que les vivants aussi nous y ramène aussi. J'ai ... *soupir* J'ai essayé *On entend un sanglot dans la voix de Jackie* J'ai essayé de faire partie de l'humanité à nouveau, ça fonctionnait, je me suis faite des amis, j'avais un rôle, on m'appréciait pour ce que j'étais et pas simplement pour ce que je savais faire ... Mais ça n'a plus aucune importance. Je ... Je vais probablement mourir cette nuit ... Hum étrangement je me sens prête, je veux dire que je n'ai pas peur de mourir, plus maintenant, mais le faite est que ... je n'en ai pas envie, malgré l'anéantissement de tout espoir en moi. *Jackie s'apprête à parler mais elle s'arrête lorsqu'on entend le cri strident d'une fillette à l'extérieur, Jackie se lève, on l'entend hurler, puis des grognements approche. On peut entendre un bruit de brisage de crâne, de pleure et de giclure de sang, Jackie ferme la porte rapidement et reviens à la radio* ... Ce monde n'a plus aucune ... Mon dieu, une gamine vient de se faire *sa voix tremble* Juste devant ... *se racle la gorge* Il ne reste rien en ce bas monde, et même si il y'avait quelque chose je ne le mériterais pas, je suis un monstre, je l'ai toujours été. Enfin, je sens de la fumer cher moi, ma cuisine à sûrement du commencer à prendre feu, je dois y aller, je vais essayer de vivre, si ce mot signifie encore quelque chose ... Adieu chers auditeurs.



(Maison de Jackie en flamme, une demi heure après son départ)

Journal de Jackie Jaye, 10 jours après l'attaque de RiverCity.

Les survivants de RiverCity se sont regroupés dans un vieux quartier, ils pensent pouvoir construire quelque choses de nouveau ici ... Très peu pour moi, ce qui est arrivé à RiverCity arrivera ici aussi et partout ailleurs. Je suis fatiguée d'assister à tant de massacre et de destruction. je vais les aider à s'établir dans le coin, je leur doit bien ça, Jésus, Lenn, Gecko, Sam et tout les autres ... Je partirais d'ici une semaine, je me trouverais un endroit calme où me reposer. Juste le temps d'attendre l'inévitable.

Journal de Jackie Jaye, 18 jours après l'attaque de RiverCity.

Je suis partie, je n'ai rien dis aux autres, je leur est simplement laissé une lettre leur expliquant mon choix et leur demandant de ne pas me chercher. Je suis repassé par la ferme de Bethanie pour récupérer quelque petite chose que j'avais pu y laisser avant mon déménagement. J'y est récupéré une machette, un sac rempli de conserves et un sweat à capuche rouge. Maintenant je continue ma route, à la recherche d'un endroit fortifiable et discret, Je suis toujours à West Point, je ne veux aller nul part ailleurs. Je pourrais aller à Bedford pour revoir Kitsune, mais elle est sûrement morte elle aussi, ou alors je pourrais aller à Rosewood pour trouver Bjorn mais ... Si il n'est pas mort il me rejettera sûrement ... C'est ma destinée, je dois continuer seule.
 



(Image de Jackie marchant dans une plaine, elle aperçoit au loin une maison qui lui semble digne d'intérêt)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les faibles restent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les faibles restent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'on reste des enfants et que les hommes restent des ours !
» Avis à la populace
» piano
» Précisions sur les classes ouvertes/faibles/fermées au recrutement
» EMI vs. Leto [Récapitulatif du procès de 2008/2009]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kitsune RP :: Zone Role Play-
Sauter vers: